Actualités


Le malware BLACKSHADES fait parler de lui

2014-05-20 MalwareLe Malware  BLACKSHADES fait encore parler de lui 

Ce virus permet de prendre le contrôle d'un ordinateur à distance, d'accéder à ses photos et ses dossiers, ou d'activer secrètement la webcam. Dans certains cas, des demandes de rançon ont été envoyées aux victimes. Le logiciel pouvait aussi les terrifier, l'ordinateur lisant tout haut un message envoyé par les pirates.

Pour juste 40 dollars, Blackshades permettait à n'importe qui dans le monde de devenir instantanément un  cyber-criminel, capable de voler votre propriété et d'envahir votre vie privée. 

Ce système dit d'accès à distance (RAT) avait été vendu à plus de 6.000 personnes dans 100 pays entre septembre 2010 et avril 2014, selon le FBI, pour un montant total de 350.000 dollars. Plus de 500.000 ordinateurs auraient été infectés, selon le procureur de New York Preet Bharara.

Le co-inventeur de ce logiciel,  Alex Yücel, arrêté en Moldavie fin 2013  a été condamné aux Etats-Unis et est en attente d'extradition. L'autre co-inventeur avait déjà été arrêté en 2012. 

Les forces de police de 11 pays, dont les Etats-Unis, la France, l’Italie et l’Allemagne, ont mené une enquête internationale, en coordination avec le FBI  afin d’identifier et d'interpeller, en mai,  les membres du réseau de pirates informatiques impliqués dans la création, la diffusion et l’exploitation du malware BlackShades.

L'opération a duré deux jours, donnant lieu à 359 perquisitions. Environ 100 arrestations ont été réalisées dans le monde, et 29 personnes ont été placées en garde à vue en France.

Sept d'entre elles ont reconnu posséder le logiciel pour "un usage malveillant", et huit pour pirater des plateformes de jeux vidéo en ligne

Vous n'êtes pas à l'abris d'un malware demain, pouvant impacter de manière durable, la solidité de votre entreprise ; n'attendez-pas qu'il soit trop tard, sécurisez votre informatique ! 

 

Une formation pour maîtriser Windows 8

2014-05-16 Windows-8Fin de Windows XP et découverte de Windows 7 ou Windows 8 pour beaucoup d'entre nous. Or Windows 8 bouscule nos repères et pour bien l'utiliser, il faut s'adapter à une nouvelle interface qui n'a plus rien de commun avec ce que l'on a pu connaître.

Proselis Formation nous propose de maîtrisez tous les aspects de ce nouvel environnement ! 

- Exploiter les nouvelles fonctionnalités de Windows 8.

- Personnaliser et organiser son espace de travail pour gagner en efficacité.

- Optimiser l'utilisation de son PC ou de sa tablette sous Windows 8.

- Maîtriser le paramétrage du poste Windows 8.

Le formateur apportera des conseils personnalisés tout au long de la formation et les participants pourront également travailler à partir de cas pratiques. 

Enfin Proselis étant  enregistrée comme centre de Formation auprès de la préfecture de Loire-Atlantique, les formations peuvent être prises en compte par un Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) et peuvent faire partie d'un plan de Formation et même se dérouler dans le cadre du DIF (Droit Individuel à la Formation)

N'attendez plus pour apprendre à maîtriser Windows 8 ! 

 

Données volées : 200% d'augmentation depuis le début de l'année 2014

2014-05-13 Piratage informatiquePrès de 200 millions d’enregistrements ont été volés entre janvier et mars 2014 -  93 000 vols par heure !  Soit  une augmentation de 233 % par rapport à la même période sur l’année précédente.

Or sur ces 254 failles de données enregistrées au cours du trimestre, seulement 1 % sont des « failles sécurisées », c’est-à-dire des failles où les données sont protégées par des solutions de chiffrement, de gestion des clés ou d’authentification fortes qui empêchent de les exploiter.

Une précision : en raison de la rigueur variable avec laquelle les failles de données sont déclarées à travers le monde, ces données trimestrielles n’incluent pas les entreprises n’ayant pas révélé le nombre d’enregistrements de données exposées. Selon toute probabilité, le total est encore plus élevé.

Autre point important : le nombre de failles comptabilisées en Asie-Pacifique ne représente que 7 % du total mondial, loin derrière l’Amérique du Nord (78 % avec 199 incidents) et l’Europe (13 %).

Enfin, si l'on regarde qui sont les auteurs de ces vols : A 62 % des tiers malveillants ; pour 11% d'entre eux des salariés ou des initiés qui sont responsables de  52 % des enregistrements volés. Les pertes accidentelles représentent 25 % de l’ensemble des incidents, alors que les hackers et l'espionnage ne totalisent que 2 % du total.

Autant de bonnes raisons de mettre en place des solutions efficaces de protection et de sauvegarde de mes données professionnelles ! 

Source : Enquête réalisée par SafeNet, l'un des spécialistes mondiaux de la protection des données, et baptisée SafeNet Breach Level Index (BLI). 

 

 

 

Informatique : une formation s'impose

2014-05-15 formation en informatique

 

Si vous aussi vous partagez le constat de Gérard Berry, membre de l'académie des sciences, publié sur le site de Ouest-France ;

Si vous aussi vous avez des lacunes parce que vous avez été insuffisamment formé ...une formation s'impose !

 

Votre entreprise y gagnera et vous aussi -:) 

Etes vous un pirate informatique sans le savoir ?

2014-02-06 piratage informatiqueDe nombreuses entreprises sont, sans le savoir, des pirates logiciels et doivent s’acquitter de pénalités atteignant parfois un million d’euros à l’issue des audits annuels des éditeurs. C’est ce que révèle la neuvième édition annuelle de l'étude menée conjointement par IDC et Flexera Software, et publiée sous le titre « 2013-14 Key Trends in Software Pricing & Licensing Report » auprès des dirigeants, managers et DAF d'un échantillon d'entreprises représentatif. 

Les conclusions de l'étude montrent que : 

- 85% des entreprises sont en  non-conformité par rapport à leurs contrats de licences logicielles ;

- 63% ont été auditées par leurs fournisseurs de logiciels au cours des 18-24 derniers mois (58% par Microsoft, le plus strict) ;

- 56% ont dû payer des pénalités (21% pour plus d’un million d’euros).

 

Un conseil : Dirigeants, managers, et DAF prenez les mesures nécessaires pour mettre votre entreprise en conformité et réduire, non seulement le risque financier mais également le risque de sécurité induit par l'utilisation de logiciels  sans licence.... deux risques qui peuvent coûter la vie à votre entreprise ! 

Pour info, les éditeurs de logiciels ont tous recours aux audits pour récupérer les revenus non acquittés par leurs clients en situation de non-conformité :  58% des entreprises interrogées ont été contrôlés par Microsoft au cours de la dernière année. Au cours de la même période, 29% déclarent avoir été contrôlés par Adobe, 23% par IBM, 21% par Oracle, 12% par SAP et 8% par Symantec. 

Source : info DSI.