RH By Proselis

Proselis développe mon service informatique

Afin de  répondre à vos demandes de plus en plus nombreuses en matière d'Assistance informatique, Proselis développe encore l'équipe et accueille Julien. Administrateur réseau,  Nantais d'origine, Julien compte quelques années d'expérience à son actif au sein de sociétés de services informatiques. Après Nicolas, Clement, David, Thierry, Lesly et Damien vous pourrez donc également compter sur Julien.
Merci à vous tous de votre fidélité et merci de réserver le meilleur accueil à votre nouvel informaticien !
2012-06-04_Proselis_developpe_mon_service_informatique

Afin de  répondre à vos demandes de plus en plus nombreuses en matière d'Assistance informatique, Proselis développe encore l'équipe et accueille Julien. Administrateur réseau,  Nantais d'origine, Julien compte quelques années d'expérience à son actif au sein de sociétés de services informatiques.

Merci à vous tous de votre fidélité et merci de réserver le meilleur accueil à votre nouvel informaticien !

Le teletravail encore experimental en France et pourtant

e cabinet Greenworking vient de rendre les conclusions d’une étude sur le télétravail commandée l’été dernier par Éric Besson, lorsque celui-ci était encore ministre chargé de l’Industrie, de l’Energie, et de l’Economie numérique. Des données tirées auprès de 20 grands groupes français, représentant un total de plus de 6 200 télétravailleurs, il ressort que le télétravail dans les grandes entreprises n’est qu’au début de la phase de déploiement. 75 % des employeurs sondés sont en effet encore au stade de l’expérimentation, avec des projets pilotes concernant entre 30 et 200 salariés.
Un management du contrôle
On apprend également dans l’étude que le taux de télétravailleurs parmi la population active française serait de 12,4 %, bien loin des scores enregistrés dans les pays scandinaves ou anglo-saxons. « Si la France apparaît très en retard en matière de télétravail par rapport à d’autres pays occidentaux, c’est principalement en raison des difficultés et des craintes exprimées par les managers de proximité, constatent les auteurs de l’étude. En effet, la culture managériale française qui repose encore trop souvent sur le contrôle et le micro-management n’est pas compatible avec le management à distance qui exige, lui, confiance et management de l’autonomie. »
Un gain de producitivité
Pourtant, ce nouveau mode d’organisation ne manque pas d’avantages pour le salarié et l’entreprise. Si cette dernière doit investir 1 370 € en moyenne pour la mise en place d’un télétravailleur, le retour sur investissement se fait sur le gain de productivité évalué à + 22 %. S’ajoutent à cela les 37 minutes de temps moyen de transport réaffectées à la vie familiale du télétravailleur, et les 45 minutes consacrées, elles, à l’allongement du temps de sommeil. Des avantages que toutes les parties prenantes apprécient à leur juste valeur avec un taux de satisfaction de 96 % parmi les télétravailleurs, managers et employeurs.
Récréer un espace temps
Pour comprendre une telle unanimité, il faut se pencher sur les conditions de travail induites par le télétravail. « La généralisation de l’open space et la diffusion des Technologies de l’Information et de la Communication ont eu des effets pervers très pénalisants pour la productivité : sentiment d’urgence permanent, infobésité, interruptions intempestives, addictions, difficultés à prendre du recul…, soulignent les auteurs de l’étude. Le télétravail pendulaire permet de recréer un espace-temps où le travailleur de la connaissance peut s’extraire du brouhaha professionnel, du flot incessant de perturbations et donc éviter la surcharge cognitive. C’est aujourd’hui l’un des principaux bénéfices du télétravail au même titre que la réduction des temps de transport. »
Repenser le bureau
Autre tendance observée dans l’étude : le télétravail bouleverse profondément le modèle du bureau traditionnel, qui avec un taux d’occupation moyen de 45 %, affiche de plus en plus ses limites financières et écologiques. « En achevant l’unité de lieu et l’unité d’action au travail, le télétravail contraint à repenser complètement le lieu de travail qui ne va plus seulement se résumer à une tour de bureaux mono-entreprise mais à un mix de différents types d’espaces qui auront chacun leurs avantages et leurs inconvénients : le bureau de l’entreprise qui sera un hub de rencontres et d’échanges intensifs, le domicile pour se concentrer et éviter les déplacements, et enfin les tiers-lieux de travail qui offriront un nouveau lien social avec son écosystème professionnel et un lieu de passage idéal en situation de mobilité », concluent les auteurs de l’étude.
2012-05-30_Teletravail
Le cabinet Greenworking publie les résultats d’une étude sur le télétravail commandée fin 2011 par Éric Besson, ministre chargé de l’Industrie, de l’Energie, et de l’Economie numérique.
Une enquête réalisée auprès de 20 grands groupes français et  6 200 télétravailleurs.

Résultat :
75 % des employeurs sondés sont encore au stade expérimental avec des projets concernant entre 30 et 200 salariés.
La France est en retard dans ce domaine - Voir le précédent article à ce sujet.

La principale raison : la culture managériale française qui repose encore trop souvent sur le contrôle n'est pas compatible avec le management à distance qui exige confiance et management de l’autonomie.


Pourtant le télétravail est synonyme d'amélioration de la productivité de l'entreprise, de meilleures conditions de travail pour le salarié...

Fichiers personnels au bureau : Les bonnes pratiques

La Cour de cassation a rappelé dans un arrêt que tous les documents d'un poste de travail peuvent être ouverts par un patron à l'insu de l'employé, à l'exception des fichiers nommés personnels. Explications.
Au bureau, gare aux fichiers personnels et autres informations sensibles. Contrairement à certaines idées reçues, un employeur a tout à fait le droit de consulter l'intégralité du disque dur du poste de travail de ses employés, et ce sans leur demander l'autorisation. Les fichiers récoltés (images ou films pornographiques le plus souvent, mais aussi documents prouvant des contacts avec la concurrence ou dénigrant l'entreprise auprès de tiers) peuvent alors servir de preuves pour un licenciement. Seule exception: les fichiers personnels.
Mais comment détermine-t-on qu'un fichier est personnel? La Cour de cassation a rendu à cet effet plusieurs arrêts au cours des dernières années. Le dernier en date, rendu jeudi, explique qu'un fichier rangé dans un dossier nommé «Mes documents» ne peut pas, malgré sa dénomination, être considéré comme personnel, et peut donc être consulté librement par le supérieur de l'employé visé.
Nommer son dossier avec ses initiales ou son prénom ne suffit pas non plus. La Cour de cassation a rendu deux décisions en 2009 expliquant que ces dénominations ne suffisaient pas à identifier ces dossiers comme étant privés.
Les fichiers personnels peuvent être consultés en présence de l'employé
Pour s'assurer que certains fichiers ne peuvent pas être consultés à son insu par son employeur, l'employé doit créer un dossier nommé «Personnel». Pour plus de sécurité, mieux vaut également ajouter la mention «Personnel» dans le nom des fichiers contenus dans le dossier.
Mais attention! Si l'employeur n'a pas le droit de consulter les dossiers «Personnel» sans demander l'autorisation de son employé, cela ne veut pas dire qu'il n'a pas droit de regard. La Cour de cassation a rappelé à plusieurs reprises que l'ouverture de ces dossiers devait se faire en présence de l'employé, ou suite à un appel téléphonique visant à le prévenir, «sauf risque ou événement particulier justifiant l'atteinte à la vie privée».
Mieux vaut donc faire preuve de prudence en ne laissant rien traîner sur son poste de travail en dehors de ses documents professionnels. Si un document sensible doit transiter par votre poste de travail, transférez-le sur un support vous appartenant, comme un disque dur externe, une clé USB ou votre smartphone ... personnel.
2012-05-15_gestion_des_donnes_personnelles_au_bureau
La Cour de Cassation a récemment rappelé dans un arrêt que tous les documents d'un poste de travail informatique  peuvent être ouverts par un patron à l'insu de l'employé, à l'exception des fichiers nommés Personnels.

Au bureau, un employeur a le droit de consulter l'intégralité du disque dur du poste de travail de ses employés sans leur demander l'autorisation. Les fichiers récoltés, s'il s'agit de films, documents de contenu réservé aux adultes, de documents prouvant des contacts avec la concurrence ou dénigrant l'entreprise auprès de tiers, peuvent alors servir de preuves pour un licenciement.
Il existe une seule exception : les dossiers et les fichiers nommés Personnel.
Les fichiers personnels peuvent être consultés mais seulement en présence de l'employé "sauf risque ou événement particulier justifiant l'atteinte à la vie privée".

Une règle de bonne gestion de nos données personnelles consiste bien entendu à les stocker sur un disque dur, une clé, un ordinateur ou un smartphone ... personnel.

Proselis innove en matière de RH

2011-09-12-Photos-site-Savenay-Proselis_12Le plan d'intéressement est effectif chez Proselis !

Plan d'intéressement = prime versée aux salariés pour les associer aux résultats de l'entreprise. Cette possibilité qui existe depuis 1959 dans toutes les entreprises françaises se développe surtout dans les entreprises depuis 1970 et dans les PME depuis la fin des années 1990.
Quelques chiffres :
1985 1303 accords et 401 000 salariés concernés
1997 : 14629  entreprises  et plus de 3 millions de salariés. 

Tous les salariés de Proselis  sont désormais eux-aussi concernés, étant tous associés, chacun dans leur mission, aux résultats de l'entreprise  et c'est le résultat avant impôts - une règle  favorable aux salariés qui sera pris en compte chaque année pour déterminer le montant de la prime.

Proselis, mon service informatique, une entreprise signataire de la charte de la diversité en 2011 et qui réfléchit chaque jour à sa responsabilité sociale et environnementale. 



Un nouvel informaticien urgentiste à mon service

2011-05-18_depannage_informatique__Saint_Nazaire_102_x_94A partir du lundi 16 avril 2012, Proselis, mon service informatique compte un nouvel informaticien dans l'équipe.
Franck, informaticien urgentiste sera là pour diagnostiquer du mieux possible le problème que je rencontre, le régler si possible rapidement et faire le lien avec l'informaticien qui me connaît bien. 
Angevin d'origine, aujourd'hui Nazairien et depuis 15 ans dans l'informatique, au service de PME, de collectivités ou de grands comptes, Franck arrive "en mode pompier", selon ses propres termes, pour améliorer encore le service qui m'est rendu par Proselis!

Toute l'équipe de Proselis souhaite la bienvenue à Franck. Merci de lui réserver le meilleur accueil.